La nuit

La nuit

Rose Laurens variété

La nuit
Sen-ti-ment é-trange
Tout chan-ange
Quel-que chose se passe
Là haut dans l’es-pace

La nuit
Une au-tre lu-mière
M’é-clai-aire
J’ai un feu plus fort
Je l’sens dans mon corps

La nui-i-it
Je sens vi-brer le cœur de la nuit
J’en-tends mon-ter
Les cris de la nui-i-it

Comme un cri d’a-mour
Brû-lan-ant
Qui me vient d’ail-leur
Ré-sonne dans mon cœur

La nuit
Dou-ce-ment j’a-vance
Vers toi-oi
Je sens ta pré-sence
Et dans le si-lence

La nui-i-it
Je sens vi-brer le cœur de la nuit
J’en-tends mon-ter
Les cris de la nui-i-it

Et jus-qu’au bout
Plus fort que tout
Pou-voir ef-fa-cer le temps
Et sans par-ler
Tout se don-ner
Vivre en-core plus fort qu’a-vant

Al-ler plus loin
Suivre un che-min
Mou-rir à pas de gé-ant
Rien n’est pré-cis
Dans l’a-ve-nir
On traine en de-hors du temps

La nui-i-it

La nui-it

Je sens vi-brer le cœur de la nuit
J’en-tends mon-ter
Les cris de la nui-i-it
Je sens vi-brer le cœur de la nuit
J’en-tends mon-ter
Les cris de la nui-i-it-